Koudefeu

Uber Eats condamné à payer 9,5 millions d’euros à plusieurs restaurants

26
/
12
/
2022

Uber Eats a accepté un règlement de 10 millions de dollars après avoir facturé trop de frais de commission et répertorié des restaurants de Chicago dans sa plateforme sans l’autorisation de ces établissements. Les propriétaires obtiendront automatiquement des remboursements pour les frais de commission surchargés, qui pourraient représenter des centaines ou des milliers de dollars pour certains restaurants, ont déclaré des responsables de la ville.

CHICAGO – Uber versera à la ville et aux restaurants locaux environ 9,5 millions d’euros pour régler une enquête sur la pratique de l'entreprise consistant à publier des restaurants sur sa plateforme sans leur permission, ainsi que sur les violations du plafond des frais de commission que la ville avait imposé durant la pandémie.

Cette enquête débutée il y a deux ans a révélé que l’entreprise facturait aux restaurants des frais de commission supérieurs à 15%. La ville avait à l’époque mis en place des plafonds sur ces types de frais, en 2020 et à nouveau en 2021, afin de protéger les restaurateurs durement touchés par la crise sanitaire.

Ces mesures n’ont pas exclusivement été prises à Chicago mais bien dans une majorité de grandes villes américaines et avec des plafonds autour de 15%. On est en droit de regretter qu’aucune autorité publique en Europe n’ait jugé utile de prendre de telles mesures.  

La société de livraison versera à la ville 1,5 million d’euro pour couvrir les frais de son enquête.

« Les restaurateurs et les travailleurs de Chicago travaillent avec diligence pour bâtir leur réputation et servir nos résidents et nos visiteurs. C'est pourquoi notre industrie hôtelière est si essentielle à notre économie, et elle ne fonctionne que lorsqu'il y a transparence et prix équitables », a déclaré la maire Lori Lightfoot dans un communiqué. "Il n'y a pas de place pour les pratiques trompeuses et déloyales."

Le règlement intervient simultanément avec l’annonce de l’arrêt des pratiques courantes de la part de Uber consistant à publier des menus sur des plateformes tierces, qu'un propriétaire de restaurant y ait consenti ou non.

La ville poursuit également d’autres sociétés de livraison de repas actives à Chicago, GrubHub et DoorDash, pour certaines pratiques similaires.

Les restaurants facturés au dessus des 15% decommission en 2020 et 2021 seront automatiquement remboursés par Uber, ont déclaré des responsables de la ville.

Retour au blog